DÉLÉGATION FRANÇAISE AU SEIN DU GROUPE ADLE
Jean Arthuis
Jean
ARTHUIS
Jean-Marie Cavada
Jean-Marie
CAVADA
Thierry Cornillet
Thierry
CORNILLET
Nathalie Griesbeck
Nathalie
GRIESBECK
Patricia Lalonde
Patricia
LALONDE
Dominique Riquet
Dominique
RIQUET
Robert Rochefort
Robert
ROCHEFORT

Budget de l'UE pour 2018 : soutien à un budget dont les priorités sont la croissance, l'emploi et la sécurité


25/10/2017
Logo de l'ADLE


Mercredi 25 octobre 2017, le Parlement européen a amendé et adopté la position du Conseil sur la proposition de budget de l’Union pour 2018. Une période de négociation de 3 semaines va maintenant débuter entre le Parlement et le Conseil pour qu’une position commune soit trouvée à l’issue de ce processus entre les deux branches de l’autorité budgétaire européenne.


Les députés français du groupe Alliance des Démocrates et des Libéraux en Europe (ADLE) saluent l’adoption d’un texte qui repose sur deux axes majeurs : d’un côté la croissance et l’emploi, notamment la formation professionnelle des jeunes et, de l’autre, la sécurité ainsi que les flux migratoires.

Jean Arthuis, président de la commission des budgets :


« Si nous voulons conclure la conciliation en novembre, je conseille vivement à la présidence de s’émanciper des éternelles contradictions internes au Conseil, entre le rigorisme à courte vue des contributeurs nets et les intérêts acquis des pays bénéficiaires, entre les coupes sombres dans les programmes d’avenir et les sous-utilisation des crédits de cohésion (nous allons rendre 10 milliards d’euros à la fin de cette année). Contradiction entre les grandes déclarations du Conseil européen et les faiblesses de la solidarité européenne sur le terrain. N’oublions pas que ce budget, du fait du Brexit, sera peut-être le dernier financé par les 28 Etats membres sur 12 mois. C’est dire combien il est urgent de convenir du futur que nous entendons donner à l’Europe. Quel budget pour quelle Europe ? »